Replantation

Dans la perspective de l’avenir de la gestion des arbres, suite à une rencontre, le 23 mai dernier, du conseil syndical et du cabinet Lefeuvre avec la société Arbres & Territoires une première phase de replantation d’arbres se met en place.

Une réunion de la commission ‘arbres’ se tiendra début octobre. Elle doit contribuer à la préparation d’un projet de replantation cohérent et adapté. Pour ce faire les membres de cette commission ‘arbres’ et tous les copropriétaires qui le souhaitent sont invités à répondre à un petit questionnaire proposé par l’intervenante d’Arbres & Territoires.

Les réponses doivent parvenir avant le 30 septembre soit directement au cabinet Lefeuvre, soit par l’intermédiaire d’un membre de la commission, soit par l’intermédiaire du Conseil Syndical (sous enveloppe portant la mention « plantation arbres » déposée dans la boîte du 1 César Franck) soit en utilisant le mail de contact de ce site.

 

Une figure du GOLF nous a quitté

En cette fin du mois d’août 2017, Monsieur Gilbert LEGEAI, que les plus récents habitants au Golf ont peut-être connu en tant que vice-président de l’association « Bien Vivre au Golf » fondée en octobre 2014 dans la continuité de l’association « Sauvegarder le Patrimoine du Golf », est décédé à l’âge de 85 ans, peu de temps après sa très discrète épouse partie au mois de juillet dernier. Lire la suite

Dernières infos avant l’A.G. du 20 avril

Les convocations sont en cours de diffusion dans les formes et les délais légaux. La lettre d’information n°3 du Conseil Syndical qui a été distribuée dans les boîtes aux lettres des résidents est accessible ici pour les copropriétaires non résidents.

Dans cette lettre quelques explications et la présentation du calendrier des portes ouvertes que les membres disponibles du conseil syndical organisent  4 allée A. Vivaldi les mercredi 5 et 12 avril de 19 h à 21 h et le samedi 8 avril de 10 h à 12 h 30. pour, dans la mesure de leurs compétences, répondre, aux questions que se posent des copropriétaires avant l’Assemblée Générale du 20 avril.

Il est important que le plus grand nombre possible de copropriétaires soient présents ou représentés pour que les votes soient bien acquis avec les majorités prévues par la loi d’une part et soient suffisamment significatifs d’autre part pour orienter des décisions qui devront être prises par le syndic avec l’avis du Conseil Syndical.

Celui-ci a été averti le 10 mars, alors que les convocations étaient imprimées et mises sous pli, du refus par la municipalité du permis de démolir le club-house que le syndic avait demandé pour être prêt au cas ou cette solution serait adoptée par l’Assemblée Générale. Il semble que les problèmes financiers et de sécurité n’aient pas été bien intégrés par les services et des recours restent éventuellement possibles avant le 3 mai et donc après l’Assemblée Générale dont l’ordre du jour reste inchangé mais dont les votes décideront toujours, comme il se doit, de l’évolution des charges à court ou à moyen terme.

Juste une remarque

Depuis quelques semaines beaucoup de copropriétaires ont du mal à comprendre à quoi servent les containers
Régulièrement des cartons, matelas,sommiers et autres déchets sont déposés au pied des containers
Il est pourtant facile de découper les cartons pour les faire entrer dans le container. Les locaux poubelles ne sont pas prévus pour entasser les cartons
Quand aux objets encombrants il suffit d’appeler Nantes Métropole et de prendre rendez-vous pour qu’ils viennent les enlever.
Le personnel du service maintenance pas là pour nettoyer les désordres causés par les incivilités de certains résidents copropriétaires ou locataires.

Gérard AUBLÉ

Changolf : vœux et changements

Les membres de Changolf vous souhaitent à tous une excellente année 2017, en chansons bien-sûr.

Pour 2017, nous avons opté pour un nouvel horaire, le jeudi de 14 h 30 à 16 h, une semaine sur deux (les semaines impaires), dans la salle du 4 allée Antonio Vivaldi.

Peut-être ce nouvel horaire vous permettra-t-il de rejoindre notre groupe chant. Nous serons heureux de vous accueillir, hommes et femmes résidents du Golf. Nos réunions sont simples et conviviales, avec pour seule ambition de partager notre joie de chanter à l’unisson des chansons populaires d’hier et d’aujourd’hui, coroselyne-moisan-coudevillennues du plus grand nombre.

A l’aube de cette nouvelle année, nous avons une pensée émue pour Roselyne Moisan-Coudeville, sans qui Changolf n’existerait pas. La maladie l’a emportée en décembre 2016. Nous continuerons de chanter pour elle.


Yvette Trémeau, présidente
(Tel 02 40 59 29 27, ytremeau@aol.com) – 
Catherine Bruneau-Berlouin, secrétaire  – Marie-Françoise Bossis, trésorière.

2017 : tous dans le même bain

« Les vœux passent certes par des mots. Néanmoins, notre premier souhait est qu’ils ne se réduisent pas à ceux-ci mais deviennent réalité » osions-nous écrire en 2016.

Vœux inutiles au regard d’un monde où les chemins de paix semblent ensevelis sous le sable de vieilles querelles ou engloutis par des torrents d’ambitions particulières ?

Mais vœux réalisés aussi quand, très loin ou tout près de nous, dans les épreuves, portes ouvertes, solidarités et empathie sont venus enrichir nos relations familiales, amicales, professionnelles ou associatives pour donner à chacun d’être un peu plus responsable de la planète, du pays, de la ville, de tout ce qu’il possède et partage. À chacun son bilan…
dans-le-meme-bainMaintenant, il est inutile de rêver que l’année qui commence nous serve, sur un plateau, ce verre ou cet aquarium, que nous regarderons à moitié vide ou à moitié plein comme s’il nous était réservé : nous n’y serons jamais seuls. Nous vous souhaitons et nous nous souhaitons, donc, de  continuer à apprendre, tous ensembles et les uns des autres, à en entretenir le contenu, à en respecter chaque habitant et à nous protéger des piranhas et des requins les plus dangereux.
Enfin, à vous-mêmes et à tous vos proches, de tous âges, vers lesquels vont tout naturellement votre affection, vos amitiés et vos pensées, nous souhaitons une très bonne santé

Bonne année 2017

Pour le Conseil Syndical réuni le 3 janvier 2017
Yann Trégouët, Président

Le prix de l’information

page1Une nouvelle lettre d’information du Conseil Syndical tirée à 650 exemplaires sera distribuée, sous la forme d’une brochure de 8 pages, au plus tard le lundi 12 novembre en soirée, dans toutes les boîtes aux lettres des résidents.

En fonction de vos habitudes de lecture vous pouvez également la consulter ici d’un clic. Ainsi elle est également accessible aux copropriétaires non-résidents vers lesquels un envoi postal, à prendre en charge par tous, coûterait trop cher.

Au Golf on compte 621 appartements dont   618 appartenant en propre à des copropriétaires et 3, les anciens appartements de gardien, appartenant en indivision à tous les copropriétaires. Par ailleurs d’une part, certains copropriétaires louent et n’habitent pas au Golf, d’autre part, d’autres ne possèdent que de « petits lots », box de garage ou place de parking. Au final il y a, au total, 633 copropriétaires dont 170, environ, auxquels il faudrait envoyer cette lettre par la poste et donc faire payer à tous 170 x 1,36€ de timbres + 170 enveloppes +170 tirages supplémentaires.

Pour information, l’impression de cette lettre Conseil Syndical en 650 exemplaires revient à 592,80 €, tandis que la disponibilité permanente du site Internet revient à 83,87 € par an pour l’hébergement et l’abonnement au nom de domaine.

S’informer, comprendre, choisir.

Commentant l’article « Notre projet pour le devenir du Club House » publié, sur le site Internet de la copropriété, le 1er septembre,  par l’association « Bien Vivre au Golf » un copropriétaire a écrit le  2 octobre :

Je suis absolument contre la destruction du club house et entièrement favorable au projet présenté ici, d’autant plus que ce bâtiment donne un cachet à l’ensemble de la résidence, et une valeur architecturale que les barres d’immeuble ne possèdentreflechir malheureusement pas…

Depuis, un autre copropriétaire a écrit au Président du Conseil Syndical :

… Lors de la consultation sur le devenir du Club House, nous avons voté pour sa démolition. Non pas que ce bâtiment nous gêne, mais uniquement pour une question financière.

Depuis notre arrivée au Golf, nous avons eu notre dose de frais à payer. Il y a eu d’abord la mise en conformité de l’ascenseur … Puis il y a eu le ravalement … car cela devait être fait tous les 20 ans. Enfin, il y a eu les travaux d’étanchéité des terrasses de notre bâtiment. Résultat : nous nous sommes retrouvé avec des appels de fonds de plus de 1000 € par mois ! Grosso modo la moitié du montant de notre retraite.

Alors, nous comprenons bien que certains veuillent préserver le patrimoine du Golf, mais nous ne voulons pas que cela nous coûte encore la « peau des fesses ». C’est peut-être un raisonnement égoïste par rapport à certains anciens, mais notre budget n’est pas élastique.

Sur le fond, les positions énoncées ci-dessus sont éminemment respectables. Lire la suite

Devenir du « Club House » : le nombre d’options se réduit

Comme le montre le tableau récapitulatif ci-dessous, 380 copropriétaires (sur 630) ont pris la peine d’exprimer leur choix préférentiel pour le devenir du « Club House ». Qu’ils en soient vivement remerciés.

Projets et avant-projets Tantièmes % Votants
Déconstruction 41698 68,33% 259
Autre(s) projet(s) 8466 13,87% 51
Sur la base de l’étude  « MXC » : locaux du personnel et salles de réunion avec vente d’appartements 2470 4,05% 17
Sur la base de l’étude de faisabilité « MXC » :  logements à louer avec vente d’appartements 2056 3,37% 12
Sur la base de l’étude  « MXC » : locaux du personnel et salles de réunion sans vente d’appartements 1338 2,19% 10
Sur la base de l’étude  « MXC » :  logements à louer sans vente d’appartements 465 0,76% 3
Blancs ou nuls 4529 7,42% 28
Totaux 61022 100,00% 380

Et maintenant  Lire la suite

Notre projet pour le devenir du Club House

BVaGNotre association a organisé deux réunions au sujet du devenir du Club House, les 27 juillet et 17 août (au total sur les 2 réunions : une cinquantaine de personnes quand même).

Nous avons eu l’occasion d’exposer notre position aux participants : sauver le bâtiment, en y installant des  activités, pour un coût relativement modeste. Un projet leur a été présenté qu’ils se disent, pratiquement tous, prêts à prendre à leur compte. Lire la suite