Règlement de copropriété : remarques, suggestions ?

Le 20 avril 2017, par le vote des résolutions n° 20 et n°21, l’assemblée générale (A.G.) du Golf validait le cahier des charges pour l’adaptation du règlement de copropriété par le cabinet Air et Géo. Suite à un premier cycle de relectures avec le conseil syndical et le syndic, le géomètre expert, après  un avant-projet, dit projet 1, aura terminé fin octobre la mise en forme d’un projet 2, qui, reprenant de nombreuses modifications déterminées en commun, répondra, nous semble-t-il, d’assez près au cahier des charges.

Ce projet de modification, comprenant à la fois l’État Descriptif de Division (EDD) modernisé et le Règlement de Copropriété (RC), proprement dit, a été mis à disposition de tous les copropriétaires ici à compter du 6 novembre 2017.

Avant d’être présenté à la prochaine A.G., ce projet a pu recevoir des remarques justifiées et prendre en compte, dans le respect de la législation et du cahier des charges, quelques suggestions formulées par des copropriétaires et parvenues au plus tard le samedi 16 décembre à minuit.

Juste une remarque

Depuis quelques semaines beaucoup de copropriétaires ont du mal à comprendre à quoi servent les containers
Régulièrement des cartons, matelas,sommiers et autres déchets sont déposés au pied des containers
Il est pourtant facile de découper les cartons pour les faire entrer dans le container. Les locaux poubelles ne sont pas prévus pour entasser les cartons
Quand aux objets encombrants il suffit d’appeler Nantes Métropole et de prendre rendez-vous pour qu’ils viennent les enlever.
Le personnel du service maintenance n’est pas là pour nettoyer les désordres causés par les incivilités de certains résidents copropriétaires ou locataires.

Gérard AUBLÉ

Géolocalisation des arbres sur la résidence

Patrimoine arboré 01

cliquer pour agrandir

Rapidement présenté sur ce site au mois de mars 2016 et validé par l’Assemblée Générale du 28 Avril 2016 le rapport de la mission confiée en 2015 à la société Arbres et Territoire a pour titre exact « Plan de gestion durable du patrimoine arboré ». Il est téléchargeable et consultable dans son intégralité sur l’Extranet du Cabinet Lefeuvre  (dossier ‘Documents de l’immeuble’ – sous-dossier ‘Vie de la Copropriété’). L’essentiel du diagnostic ainsi que les préconisations sont  accessibles ici

Une géolocalisation des arbres, a été réalisée car la numérotation des arbres présentait deux inconvénients majeurs : manque de pérennité puisque le marquage, au stylo peinture a une durée de lisibilité de 1 à 2 ans et repérage impossible sur plan avant d’aller sur le terrain. Continuer la lecture

Travaux en régie 2015-2016

Comme beaucoup le savent sans doute, les « Travaux en régie »  regroupent différentes opérations de réparation ou de maintenance réalisées par le personnel de la copropriété.  Ils sont financés par une ligne spécifique du budget. Comme indiqué dans le paragraphe qui leur est dédié dans le rapport d’activité du Conseil Syndical, l’implication de membres de celui-ci tant dans la préparation que dans le suivi des opérations permet d’éviter l’intervention systématique d’entreprises extérieures et de minimiser les coûts.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La collecte des observations devant conduire à des travaux réalisés par le personnel, la planification et la coordination de ces travaux avec les autres tâches de ce même personnel sont encore très perfectibles surtout quand il faut prendre en compte les intempéries.  Néanmoins, comme le montre le récapitulatif des principaux travaux en régie réalisés entre mars 2015 et mars 2016 illustré ci-dessus par quelques exemples, chacun doit avoir conscience que ce qui est fait n’est pas « rien ». Mais il faut aussi avoir conscience aussi des désagréments et des surcoûts liés à de trop de nombreuses incivilités. Trop de temps de travail payé par tous est ainsi consacré  à en réparer les conséquences.

Les incivilités dans la résidence sont un autre sujet mais il faudra certainement y revenir pour qu’à terme, une Assemblée Générale puisse, au-delà des appels au civisme et des rappels à l’ordre,  adopter, si elle le souhaite, des mesures contraignantes.

Plan de Gestion des Arbres. Élagages et abattages : campagne 2016

ElagueurLa résolution 31 à l’ordre du jour de l’Assemblée Générale du 28 avril 2016 porte sur le « Choix de l’entreprise pour les travaux d’entretien des arbres phase 1 »… En clair le choix  va porter sur l’entreprise qui réalisera la campagne 2016 d’élagages et d’abattages préconisés par la société « Arbres & Territoires » dans le cadre de la mission de Gestion des Arbres qui lui a été confiée par l’A.G. 2015. Le devis, complet, détaillé et, signalons-le au passage, quasiment moitié moins cher que ceux de ses concurrents, de l’entreprise De Champsavin,  joint à la convocation de l’AG. du 28 avril, fait référence à la numérotation du rapport de mission d’Arbres & Territoires. En se penchant d’une part sur ce devis,   d’autre part sur le rapport  de mission lui-même, un copropriétaire patient et déterminé devrait pouvoir reconstituer le cahier des charges fourni aux entreprises pour qu’elles soumettent leurs offres !

Mais il apparaîtra sans doute plus simple, pour tout copropriétaire intéressé, de consulter sur ce site les documents transmis par la « commission arbre » : le tableau récapitulant les élagages ou abattages d’arbres à réaliser et le plan positionnant les opérations.

Plan de gestion des arbres : rapport final février 2016

gestion des arbres 2

Intitulé « Plan de Gestion Durable du Patrimoine Arboré », la version finale du  rapport de la mission  confiée par l’Assemblée générale 2015  à ’ARBRES & TERRITOIRES CONSEILS’ a été transmis au syndic et aux membres de la commission arbres le 22 février dernier. Ce document qui répertorie les 73 % d’arbres feuillus et 27 % de conifères de la copropriété porte un diagnostic sur les 582 qui sont numérotés dont 30% sont à feuillage persistant.  Continuer la lecture

Circulation et stationnement : vieille histoire, nouveaux défis !

Enfants panneau ancienLes premiers habitants du Golf entrés entre 1972 et 1974 se souviennent peut-être qu’à cette époque il avait fallu en passer par une manifestation et un blocage de la circulation, avenue des Naudières, un samedi midi pour obtenir l’installation de feux à la sortie de la résidence afin de sécuriser la traversée des enfants vers les écoles du Joli Mai et de Saint-Dominique. Continuer la lecture